Pour avoir un cheval sain, en forme et surtout performant, il faut le vermifuger, que ce soit en traitement ou en prévention.

Pourquoi vermifuger mon cheval?

C'est un processus indispensable car les parasites intestinaux peuvent causer des douleurs abdominales intenses et peuvent aussi s’attaquer au système digestif et immunitaire du cheval. En totale discrétion et avec le temps, le cheval devient faible, vous remarquerez donc les symptômes suivants :

- Une baisse de son état de santé général
- Un poil terne
- Diminution de l’appétit
- Diarrhées et constipation
- Anémie
- Retard de croissance
- Avortement par colique.

Vermifugation des poulains, juments pleines et vieux chevaux

Généralement il faut obligatoirement une ordonnance pour obtenir un vermifuge pour son cheval... Ceci dit, il faut vérifier sur la notice l’innocuité pour le jeune poulain et pour la jument pleine, avant de leur administrer le vermifuge. Pour les poulains ou les juments gestantes, certaines molécules comme le Trichlorfon (présent dans les insecticides) peuvent s’avérer dangereuses. Vétomalin vous conseille donc de bien lire la notice et demander l’avis de votre vétérinaire.

Vermifugation des chevaux âgés

Savez-vous que bien vermifuger son cheval tout au long de sa vie, ne peut avoir que de bonnes retombées sur lui, et favorise sa longévité ?

Pour les chevaux âgés, il ne faut surtout pas interrompre le cycle des vermifuges et si possible varier avec les même produits utilisés pendant sa jeunesse. Nous vous conseillons de ne pas trop changer les habitudes.

Vermifugation des poulains

Les poulains sont particulièrement sensibles aux parasites mais aussi aux matières qu’on leur administre. Vétomalin vous conseille d’opter pour les molécules les moins nocives et d'ajuster la quantité administrée en fonction du poids du poulain.

Il est même conseillé de vermifuger le poulain dès sa naissance jusqu’à l’âge de 2 ans, et ce, tous les 2 mois. Comme ce dernier peut être contaminé par les crottins, l’environnement et le lait de sa mère, il est vivement recommandé de traiter la maman et son poulain en même temps.

Vermifugation des poulinières

Une infection parasitaire peut causer un avortement chez la jument à travers une colique. Afin d’éviter que le poulain soit contaminé directement les crottins ou le lait de sa mère, il est alors préférable de vermifuger la poulinière 2 à 3 jours avant la mise bas.

Donc, afin d’éviter tout ça, vous devez vermifuger votre cheval régulièrement et convenablement.

Vermifuge : Fréquence de traitement

Vous devez administrer un vermifuge à votre cheval au minimum de 2 fois par an (au printemps et à l'automne : saisons de développement et d'installation des parasites dans l’organisme de votre animal). Pour un cheval adulte, la fréquence est généralement de 3 à 4 fois par an surtout s'il vit au pré, soit ainsi :

- Décembre/janvier (pas vraiment obligatoire mais c’est la période de développement du ténia)
- Mars/avril
- Juin/juillet
- Septembre/octobre

Choix de vermifuge pour votre cher compagnon

Afin de vermifuger votre cheval, vous devez lui administrer un vermifuge contenant des molécules capables de détruire les parasites présents à chaque saison et casser ainsi les cycles parasitaires.

Véto Malin vous conseille le vermifuge pour cheval Strongid, issu de la recherche Pfizer, il est extrèmement efficace pour traiter les affections de parasites internes.

En conclusion, voici quelques données chiffrées concernant les vermifuges :

- Les vermifuges les plus efficaces viennent à bout de 90% des parasites. Les 10% restant concernent des formes larvaires insensibles aux vermifuges.
- Un cheval peut héberger jusqu'à 1,4 millions de vers.
- Un cheval peut excréter jusqu'à 15 millions d’œufs par crottin en cas d'infestation importante.
- 5% des œufs pondus en fin de saison survivent à l'hiver (à moduler en fonction du climat).
- 99% des formes parasitaires des vers proviennent d'un milieu extérieur, et 1% du tube digestif des chevaux.