Prenez soin de vos animaux avec Christine & Sonia, nos pharmaciennes!

Mon Compte

Mon Panier

Mon Compte

Mon Panier

Conseils veterinaires / L’épilepsie chez le chien

L’épilepsie chez le chien

Chien, Conseils veterinaires

Qu’est ce que c’est l’épilepsie chez le chien, comment la traiter ?

L’épilepsie chez le chien est une maladie neurologique chronique, provoquée par des dysfonctionnements momentanés de l’activité électrique du cerveau du chien. Elle se manifeste par l’apparition soudaine de crise ou manifestations épileptiformes. La crise la plus connue du grand public est la crise convulsive appelée «Le grand mal». Les races les plus concernées par cette affection neurologique sont : le caniche, le labrador et le golden retriever.

Les symptômes de l’épilepsie du chien

Lors de crises convulsives, les manifestations diffèrent d’un chien à l’autre. La plupart du temps, le canin se met à gémir, perd connaissance et tombe sur son côté. Parfois, il peut faire des arrêts respiratoires de quelques secondes. Puis après, le chien est secoué par des spasmes musculaires de tout le corps : il se met à trembler ou à pédaler, claquer des dents et baver. C’est la phase clonique.
Le chien peut subir des crises d’épilepsie moins graves que les crises convulsives. Pendant ces crises, il pourra saliver, perdre connaissance ou non, ce qui la rend difficile à constater. Parfois, il est possible que le chien défèque ou urine pendant son inconscience. C’est très impressionnant mais cela ne dure souvent pas très longtemps, de 1 à 3 minutes, pas plus.
Par contre, l’épisode de récupération dite «post-crise», s’avère plus compliquée. Elle peut prendre beaucoup plus de temps et varie de quelques minutes à plusieurs heures. Après la crise, le chien est souvent désorienté, il n’est pas encore maître de ses sens, aveugle parfois et peut se montrer menaçant. Il ne se contrôle pas encore et revient lentement à lui.
Chez le chien, les débuts des crises épileptiques peuvent apparaître entre 6 mois à 5 ans. L’épilepsie est contraignante pour le propriétaire, c’est une maladie chronique qui nécessite un traitement à vie.

Que faut-il faire pendant une crise d’épilepsie d’un chien?

Ne pas paniquer ! Les crises ne durent pas longtemps. Si votre chien perd connaissance, n’essayez pas de le réveiller, ni de lui tenir la gueule, il risque de vous mordre. En revanche, vous pouvez le surveiller pour qu’il ne se blesse pas.

Le diagnostic de l’épilepsie du chien

Le diagnostic de l’épilepsie de votre animal se base sur l’élimination des autres causes, car il n’existe pas d’autres moyens de la diagnostiquer. Le vétérinaire examinera donc votre chien et fera nécessairement quelques tests complémentaires : prise et analyse de sang, radiographie, ponction de liquide céphalo-rachidien, scanner éventuel. Bien évidemment il vous posera des questions sur la nature des crises que subit votre compagnon.

Le traitement de l’épilepsie chez le chien

Les crises peuvent s’avérer dangereuses pour le chien. A chaque crise, le cerveau souffre et ces crises fatiguent le chien. Il existe des traitements qui consistent en l’administration de gouttes ou de comprimés chaque jour, durant toute la vie de l’animal. Le type de traitement varie selon la fréquence, intensité et durée de la crise. Pour en savoir plus, il est toujours préférable de suivre les conseils de votre vétérinaire.