Prenez soin de vos animaux avec Christine & Sonia, nos pharmaciennes!

Veto Malin

Mon Compte

Mon Panier

Conseils vétérinaires / Cheval / Protection des pieds des chevaux en hiver

Protection des pieds des chevaux en hiver

par | décembre 2021 | Cheval, Conseils vétérinaires

Comment protéger les pieds de son cheval en hiver ou par temps humide ?

En hiver, les sols deviennent rudes pour nos chevaux.
Humides, gelés, boueux, froids…ils ne sont plus aussi accueillants pour leurs pieds.
C’est pourquoi il est primordial de porter son attention sur l’entretien des pieds et sabots de ses chevaux et notamment les bleimes et seimes.

Protection sabot

Comment prévenir les maux dus à l’humidité qui peuvent affecter les sabots du cheval ?

À mon sens, il est déjà très important de prévenir le ramollissement de la corne du sabot en gardant l’environnement du cheval propre, que ce soit dans son box ou au paddock.
Pour rappel, quand l’urine et le crottin du cheval se mélangent à la terre, une fermentation commence qui conduit à la naissance de moisissures sur la corne du cheval.
Il est donc important de curer régulièrement les pieds de son cheval afin de surveiller leur état, de laisser respirer la sole, la fourchette et les lacunes du pied du cheval.

Que peut provoquer l’humidité du sol sur les sabots?

Par temps humide les pieds des chevaux peuvent voir l’apparition d’abcès, d’infections ou de fourchette qui va pourrir.
Si le sabot n’est plus solide, le cheval sera beaucoup plus sensible aux cailloux, aux clous qui traînent et autres objets “agressifs” pouvant infliger des blessures aux pieds des chevaux.

En été, un pied très sec est douloureux pour le cheval. Des fissures peuvent apparaître, un sabot peut devenir cassant et donc c’est un cheval qui peut être boiteux.

Dicton très souvent entendu : Pas de pied, pas de cheval !

Comment soigner et soulager les pieds des chevaux ayant subis les désagréments de l’hiver et son humidité?

En fonction de l’état du pied du cheval, si par exemple il y a des effritements de la sole, que la corne se ramollit, que la fourchette devient élastique ou qu’il y a une forte odeur, je vous conseille d’utiliser de l’onguent noir ou du goudron de Norvège.
Une à trois fois par semaine selon l’état du pied.
Les chevaux vivant à l’extérieur, plus exposés et ayant les pieds dans la boue toute la journée doivent être particulièrement bichonnés.

Les chevaux au box bénéficient d’une sortie quotidienne et ne vivent pas dehors : ils ont donc le temps d’être au sec.
Mais cela ne les épargne pas de notre attention et nos soins.

Le goudron de Norvège de la gamme du Maréchal existe en spray, permettant une utilisation facile et pratique si on ne veut pas s’en mettre sur les mains.

On trouve également de l’onguent noir en pot pour des quantités plus importantes (1litre ou 5 litres). À utiliser avec un pinceau que vous garderez uniquement pour ce pot et cet usage.

Il est possible d’utiliser de l’huile de cade qui est un peu plus onéreuse mais qui nécessite une seule application par semaine lorsque vous découvrez que la fourchette de votre cheval est blanchissante ou vraiment ramollie.

À propos de l'auteur

Élisa

#teamVétoMalin

Elisa bretezJe suis monitrice d’équitation et dirigeante d’une société de gardiennage d’animaux que ce soit des chats, des chiens ou des chevaux.

Passionnée et aux contacts des animaux depuis 11ans, je partage avec vous mes conseils, mes connaissances et mon expérience !

Le site internet d'Élisa : http://www.gardiennageconfiance.com

Vos commentaires à propos de l'article Protection des pieds des chevaux en hiver

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Seimes et bleimes chez le cheval - Véto Malin - […] Protection des pieds des chevaux en hiver […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.